Réinsertion

Dans le cadre de notre action sociale et responsable, l'association EqST propose ses services aux SPIP au sein du programme de réinsertion et d'aménagement de peine du Ministère de la Justice. A ce titre, nous proposons des séances de Shiatsu et de Qi Gong qui permettent aux personnes bénéficiaires de travailler sur le rapport au corps, de se le réapproprier et de développer la communication non verbale avec autrui.

Les principaux objectifs de l'action sont :

- Permettre aux détenus de faire l'expérience d'une relation inédite à leur corps

- Prévenir l'altération des sens souvent constatée après une peine

- Renforcer les compétences psychosociales des adultes vulnérables

- Libérer des tensions du corps

- Il apaise le mental agité et régule les émotions perturbées

- Il agit sur le système nerveux périphérique en le régulant.

- Le Shiatsu est particulièrement efficace pour les problèmes d'ordre psycho-émotionnel par son pouvoir de centration et d'équilibration générale du corps.

 

Cette prestation est proposée aux centres pénitenciers pour homme ou pour femme.

 

Notre expérience au QPA de Villejuif

Etant dans le non jugement, dans la bienveillance, et non partie prenante dans l'évaluation finale, une relation particulière s'établit avec le praticien, le corps et l'esprit habitués à se protéger s'ouvrent petit à petit.

À la fin de la séance, nous pouvons noter un apaisement tant physique que psychologique. Les tensions (souvent dorsales) sont soulagées. Les corps « fermés » retrouvent une ouverture, une légèreté. Des douleurs de type tensions digestives ont été améliorées.

Des phrases comme : " cela me détend ", " je me sens mieux dans mon corps ", " je me sens plus apaisé, confiant et réceptif " ou encore " je me sens valorisé " nous invitent à persévérer dans cette belle initiative humaine.

Certains participants nous demandent comment il est possible de recevoir un shiatsu une fois réinséré en société, ou comment être eux-mêmes formés au Shiatsu !

De plus, le personnel encadrant du QPA confirme les bienfaits sur le comportement du public concerné.

 

Les détenus en phase de réinsertion ayant suivi nos séances de shiatsu nous témoignent à travers leur enthousiasme des bienfaits de cette démarche et qu'un avenir plus serein leur est possible.

 

Notre réalisation annuelle au sein du Quartier de peines aménagées de Villejuif en 2017

- 3 ateliers hebdomadaire d’une durée de 2 heures sont organisés par mois.

- Lors de l'atelier, le groupe des 6 détenus est partagé en 2 sessions de 3 personnes sur 2 heures.

- 180 shiatsus sur 60 jeunes inscrits

 

Témoignage

Le 12 Septembre 2018, l'EqST a eu le plaisir d'échanger avec Madame La Ministre Nicole Belloubet, garde des sceaux, ministre de la Justice. En effet, le jour même de la présentation de son "plan prison" visant à revoir en profondeur la politique carcérale du pays, Madame La Ministre se rendait au QPA de Villejuif où les praticiens de l'EqST donne des shiatsus depuis Juin 2016. Après une visite des locaux, une table ronde réunissait le personnel du QPA, les intervenants associatifs dont l'EqST fait partie et 7 jeunes inscrits au programme de réinsertion. Les discussions furent très intéressantes et chacun a pu présenter leurs missions (associations) et leurs remarques (jeunes). Madame La ministre a trouvé très intéressante notre démarche à l'égard des jeunes et a visiblement été touchée par la sincérité de notre shiatsu. L'humanisme sans jugements que les praticiens de l'EqST transmettent aux jeunes est précieux et les résultats sont là.
Pour preuve, un intervenant associatif qui voit généralement les jeunes le lendemain de nos visites (3 par mois) est ravi de trouver des détenus, ayant passé une bonne nuit et du coup calme et concentrés pour leurs activités.
Cette rencontre permet d'imaginer que les actions comme celles proposées par l'EqST, peuvent s'inscrire dans cette volonté gouvernementale d'améliorer les conditions de détentions dans notre pays.
Franck Goeury - Responsable des ateliers shiatsu pour l'EqST au QPA de Villejuif.